Pigeons

Le pigeon de ville est exclusivement issu d’animaux d’élevage, ayant échappé au contrôle de l’homme.

La concentration de pigeons dans les villes (environ 100 000 à paris) leur ont donné une mauvaise réputation. On l’accuse de transmettre des maladies (à tort – c’est rarissime.)

Les sociétés proposent des méthodes d’éradication violentes et inefficaces. L’éradication brutale pousse les survivants à se sur-multiplier pour recoloniser les espaces vides.

Son phénotype est varié (blancs, roux, cravatés, et parfois tout à fait sauvages).

Il n’est ni domestique, ni chassable, aucun droit ne lui est rattaché.

Plus de pigeons sur mon instagram

Share Project :